Les romans de la rentrée

Les prix littéraires de l’automne commencent à tomber et la liste des gagnants croise parfois celle de notre sélection, alors nous sommes plutôt contents… Il y a le roman de Jean-Paul Dubois Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon aux éditions de L’Olivier (Prix Goncourt), le très beau livre de l’espagnol Manuel Vilas, Ordesa (éd. du Sous-sol), qui remporte le Femina étranger, tandis que Par les routes de Sylvain Prudhomme (éd. L’Arbalète) obtient le Prix Femina.

Et puis il y a tous les autres qui nous ont marqués et qui ne monteront peut-être pas sur les podiums (même si on le leur souhaite !) mais dont nous vous recommandons chaudement la lecture : Zébu Boy d’Aurélie Champagne (éd. Monsieur Toussaint Louverture) pour une épopée palpitante au coeur de l’insurrection anticoloniale de 1947 à Madagascar ; la belle et rude histoire d’amour d’un couple mythique de la scène jazz japonaise des années 1970 avec La Valse sans fin d’Inaba Mayumi (éd. Picquier) ; le récit poétique de l’anthropologue Nastassja Martin après son combat avec un ours dans Croire aux fauves (éd. Verticales) ; l’étrange et fascinant Le Temps est à l’orage (éd. Quidam) de Jérôme Lafargue (qui sera à la librairie le 27/11 à 18h30 pour en parler !) ; ou encore La Mort à Rome de Wolfgang Koeppen, puissant roman d’après-guerre réédité en français grâce aux jeunes éditions du Typhon. Et bien d’autres !