Le bureau des jardins et des étangs

de Didier Decoin chez Stock, 20,50€. Un grand roman, sensuel, nostalgique, qui nous transporte dans le Japon médiévale. Miyuki, jeune veuve du pêcheur de carpes attitré du Palais impérial, doit honorer la dernière commande de son défunt mari. Pour cette femme qui vivait jusque-là dans l’ombre de son époux, le chemin jusqu’à la cité impériale constitue un véritable voyage initiatique.

Fruit de douze années de recherche sur le Japon (une bibliographie sélective est donnée en fin d’ouvrage), le livre de Didier Decoin est un véritable régal pour les amoureux de l’imaginaire japonais. Il convie tous les sens : toucher, odorat… le roman est très charnel. C’est aussi une très belle histoire de femme. L’héroïne, après un long travail de deuil (évoqué d’ailleurs avec une remarquable délicatesse par Decoin) effectue une véritable re-naissance en quittant son village et en se confrontant au monde pour la première fois. Son voyage est semé d’aventures parfois réjouissantes, parfois dramatiques, mais toujours formatrices. L’écriture magnifique de Didier Decoin, membre de l’Académie Goncourt, couronne le tout. Nous recommandons chaudement ce livre.