Lecture poétique avec Nicolas Vargas et Didier Bourda

A la librairie,

Le mercredi 18 avril à 18h30

Les poètes Nicolas Vargas et Didier Bourda seront à L’escampette pour une lecture de Au départ tout va et Galerie montagnaise récemment publiés aux éditions LansKine.

Au départ tout va de Nicolas Vargas est une fantaisie mythologique. Bien sûr, on sourit en découvrant la psychologie de L’ŒIL, perdu dans le Cosmos, cherchant son alter ego… Mais ne vous trompez pas, c’est un drame que vous allez vivre, sous ses airs de métaphysique surréaliste de la PAROLE.

Un livre à l’écriture allègre, inventive qui s’accompagne d’un flip book.

 

Galerie montagnaise, de Didier Bourda. A partir de mots, de paroles d’Il, Elle, d’indiens…, à partir d’extraits de documents historiques, géologiques, poétiques, photographiques… matériaux sur lesquels s’opère l’agencement des énoncés pour dessiner les rives du Saint-Laurent parcourues par les Basques ou par l’anthropologue béarnais, le baron de Lahontan voyageur pionnier qui arpentait le Québec au temps de Louis XIV à la rencontre des tribus amérindiennes Innus.

Une langue rythmée qui interroge la source des mots, des noms de lieux ou de peuple.

En parallèle, et en complément Didier Bourda a effectué avec Cole Swensen et M.Antiphon un travail sonore : Cole Swensen traite du Gave de Pau, Didier Bourda du St Laurent. La figure du baron de Lahontan étant le point de rencontre.
Travail sonore à la croisée des deux langues/ deux rives.

Uauiapukut (eau bouillonnante) d’Émilie Arsicaud.

Coproduction : éditions LansKine et EA Prod.

Mixé et masterisé à Music Unit – Montreuil.

Source : éditions LansKine