Festival de littérature noire & policière « Un aller-retour dans le noir »

2/3/4 OCTOBRE 2020

La 12e édition d’Un aller-retour dans le noir aura bien lieu cette année ! Organisé par l’association du même nom, le salon du polar de Pau est un incontournable pour les amateurs de littérature noire et policière, et L’escampette fait partie des partenaires. Crise du Covid oblige, l’organisation est modifiée : les rencontres et séances de dédicaces auront lieu dans différents lieux (sur le boulevard des Pyrénées, au Pavillon des arts, en médiathèques). Une vingtaine d’auteurs seront présents, dont Nicolas Mathieu qui parraine cette édition.

Retrouvez le programme ici ou sa version papier à la librairie.

Publié dans Non classé

Gilles Vincent en dédicace / Les poupées de Nijar, éditions Au Diable Vauvert

samedi 22 février à partir de 14 heures
à la librairie

 

 

 

 

 

 

 

 

L’auteur palois Gilles Vincent revient à L’escampette avec Les Poupées de Nijar (éd. Au Diable Vauvert), un livre singulier, sans doute un de ses plus aboutis. Un roman qui nous plonge dans les champs du maraichage industriel en Andalousie et dévoile au passage des aspects méconnus (et sidérants !) de l’histoire de l’Espagne.

Résumé par l’éditeur :

Photographe du chaos, Thomas Volner est envoyé capturer le désespoir des serres incandescentes de l’Andalousie, mer de plastique au milieu du désert espagnol. Jardins gigantesques, dévastation environnementale sans précédent, travailleurs africains réduits à l’esclavage et au silence : tous les ingrédients d’un reportage à scandale. Mais son enquête est bouleversée par une étrange affaire qui empêche toute l’Espagne de dormir. Enlevés sur le chemin de l’école, à la sortie de la piscine ou du judo, les enfants de la région disparaissent pour être retrouvés quelques jours plus tard, suspendus à la branche d’un arbre, comme de sordides pantins. Aucun témoin, encore moins d’indices… Roman noir, historique, politique, social, écologique, réaliste et humanitaire, Gilles Vincent réussit le pari de signer un polar kaléidoscopique. Un polar-portrait d’une Espagne exploitée, désespérée, mais en quête de sa vérité.

Gilles Vincent est né en 1958 à Issy-les-Moulineaux. Commercial depuis l’âge de vingt ans, il consacre sa vie à l’écriture depuis seize années, animateur d’ateliers en milieu scolaire, en prison et à l’hôpital. Auteur de polars connu et reconnu, il a plusieurs fois été récompensé : en 2008, il publie aux éditions Jigal un polar intitulé Djebel, lauréat du prix Euro-polar, puis Beso de la Muerte, remportant le prix Cezam Inter-CE. Il a également publié plusieurs romans policiers aux éditions Cairn et In8. Les poupées de Nijar est son premier roman au Diable vauvert.

Publié dans Non classé

« Découvrir Bourdieu » avec Simon Lemoine

vendredi 28 février de 14h à 17h
à la librairie

Simon Lemoine sera présent à la librairie vendredi 28 février de 14h à 17h, il sera disponible pour parler de ses travaux et présenter son dernier ouvrage Découvrir Bourdieu, paru ce mois-ci aux Éditions Sociales. Il a publié une thèse sur Foucault intitulée Le sujet dans les dispositifs de pouvoir en 2013 aux Presses universitaires de Rennes, ainsi qu’un ouvrage qui traite de la microphysique du pouvoir, intitulé Micro-violences, le régime du pouvoir au quotidien, chez CNRS Éditions en 2017. Il interviendra lors des Journées Libertaires de Pau cette année.

Publié dans Non classé

Vernissage de l’exposition « Psychédélique » de Paule Chetrat

samedi 8 février à 18h30
à la librairie

Exposition « Psychédélique » à 4 mains.

« Cette exposition est partie d’un petit gribouillage sur un coin de feuille et d’un instant de partage dans la peinture avec ma fille.
Pour cette exposition, j’ai voulu partager la folie de deux êtres complètement différents mais à la fois tellement semblables. »
P.C

Publié dans Non classé

Rencontre avec Jean-Yves Casanova autour de l’oeuvre de Robert Marteau

mercredi 12 février à 18h30
à la librairie

Rencontre littéraire avec Jean-Yves Casanova autour de l’oeuvre du poète Robert Marteau à l’occasion de la publication de la biographie Robert Marteau. Mesure du ciel et de la terre (éditions Léo Sheer).

Présentation par l’éditeur :

« L’oeuvre de Robert Marteau (1925-2011) est reconnue par les initiés, qui voient en lui un maître dans l’art du récit et de la composition poétique. Il est l’un des derniers grands poètes français de notre époque, adoubé notamment par Camille Bourniquel (poète et directeur de la revue Esprit) et Michel Deguy (poète, directeur de la revue Po&sie et éditeur de poésie chez Gallimard pendant trente ans).

Son oeuvre, récompensée par le Grand Prix de Poésie de l’Académie Française en 2005, est hors temps, hors modes, s’inscrivant dans une tradition française renouvelée et féconde. Cette biographie entend faire connaître l’homme et donner à son oeuvre la place qui lui revient.

Écrivain et universitaire, Jean-Yves Casanova est l’auteur d’ouvrages et d’articles sur Stendhal, Apollinaire, Proust, Céline…, ainsi que sur des romanciers contemporains. Il enseigne la littérature à l’université de Pau et a organisé, en 2013, un colloque sur l’oeuvre de Robert Marteau, dont les actes ont été publiés (Robert Marteau, arpenteur en vers et en prose, Presses Universitaires de Rennes, 2015). Il a collaboré de 2015 à 2019 à La Revue Littéraire des Éditions Léo Scheer. »

Publié dans Non classé

Dédicace avec Bernard Bonnave-Marrat

samedi 25 janvier à partir de 14h30
à la librairie

Bernard Bonnave-Marrat sera en dédicace à L’escampette samedi 25 janvier à partir de 14h30 pour son livre Un pied sur chaque rive paru chez L’Harmattan.

Bernard Bonnave est né à Oran en 1942, sur cette rive de la Méditerranée qu’il doit quitter en 1962 lors de l’indépendance de l’Algérie. Il en a gardé l’imprégnation et vit actuellement dans les Pyrénées, son autre rive qu’il affectionne particulièrement et dont sont issus quelques-uns de ses aïeuls.

Présentation du livre par l’éditeur :
« Un roman de vie, le parcours d’un jeune adulte pied-noir dans les bouleversements de la guerre d’Algérie, ponctué d’anecdotes cocasses, touchantes et dramatiques entre Oran et les Pyrénées. Appuyé sur des références historiques sans parti pris, un témoignage authentique et sincère qui alterne émotion et sourire et se lit comme un roman. »

Publié dans Non classé

Soirée contes du lointain et proche Orient

mercredi 22 janvier à 18h30
à la librairie

 

 

 

 

 

 

 

 

La conteuse Blanche Bottura et le musicien Vincent Ricci vous proposent d’emprunter les routes de l’Orient. Facéties, graines de sagesse cachées, histoires pour rire, sourire, penser, rêver…
Pensez à réserver votre place auprès des libraires !
Durée : 1 heure
Participation libre

Quelques mots de Vincent Ricci sur son parcours et son travail…

« Vincent Ricci, musicien souffleur.

Une expérience musicale d’autodidacte diversifiée par une passion pour les cultures du monde et un goût pour le partage texte/musique.

Joueur de quena (flûte indienne des Andes) à ses débuts, il découvre le dialogue et la mise en musique de textes avec des comédiens (Exagone – théâtre musical – Ste Foy la Grande) lui permettant de développer sa panoplie sonore. Sa curiosité lui ouvre les portes de la musique concrète.

Une formation musicale tardive (Dumas, auprès de G.Manneveau – Pau) lui permet de pénétrer l’animation et l’enseignement en collèges avec la même volonté d’être un musicien de terrain, de tous terrains.

Aujourd’hui son activité s’épanouit au sein d’un ensemble de musique baroque (Les Musiciens des Luys – Pau), et dans un travail d’improvisation avec des danseurs (Chemins de Danse).

La rencontre avec Blanche Bottura s’est faite naturellement comme une évidente passion partagée. Un conte musical ? Une musique contée ?

peu importe … seul compte l’imaginaire émanant du mot et du son. »

Publié dans Non classé

Nuit de la lecture à L’escampette

Soirée « lecture dînatoire »
à la librairie

samedi 18 janvier à partir de 18h30

Pour fêter la Nuit de la lecture et la nouvelle année, nous vous proposons une soirée de lecture autour d’un repas « auberge espagnole » : venez avec votre (vos) roman(s) préféré(s) pour en lire un ou plusieurs courts extraits, et quelque chose à manger ou à boire. Nous en profiterons pour vous faire découvrir quelques textes choisis de la rentrée littéraire de janvier.

Attention, nombre de places limité. Vous pouvez vous inscrire auprès des libraires ou en nous écrivant ici.

Venez nombreux !

Vernissage de l’exposition « Urban sweets » de M612

Mercredi 15 janvier à 18h30
à la librairie

Vernissage M612

M612 est un artiste urbain, colleur compulsif bercé par la pop-culture.

La nuit tombée,  il devient chasseur de cartons sauvages, et confectionneur de petits monstres facétieux et colorés.

Il pratique une version poétique et éphémère du Street art via ses installations cartonnées qu’il sème au grès de ses voyages et autres aventures.

Ses photographies témoignent alors de la libération de ses créatures dans leurs milieux naturels.

En parallèle, il esthétise les artefacts, bugs et autres corruptions numériques dans une série d’affiches « Glitch art ».

Celles-ci rappellent à la fois l’oppression systémique d’un « futur » cyber punk et la nostalgie des 80’s afin de donner vie à un univers glitché au gout acide et sucré.

 
Site web : https://m612.fr/
Instagram : m612art
Publié dans Non classé

Rencontre avec Charlotte Marchina, anthropologue, spécialiste de langue et de civilisation mongoles.

mercredi 8 janvier à 18h30
à la librairie

All-focus

Charlotte Marchina est anthropologue, spécialiste de langue et de civilisation mongoles. Son livre Nomad’s land. Éleveurs, animaux et paysage chez les peuples mongols (éditions Zones Sensibles), richement illustré de cartes, croquis et photographies de l’auteur, est le fruit d’une longue enquête effectuée durant une dizaine d’année sur le terrain (Mongolie et Sibérie du Sud), visant à mieux comprendre la manière d’occuper l’espace et les rapports entre homme et nature chez les peuples mongols.

Plus d’informations ici :
http://www.zones-sensibles.org/charlotte-marchina-nomads-land/

Publié dans Non classé

Dédicace avec Fabrice Mondejar

vendredi 20 décembre
à partir de 14h30

Conteur, auteur et illustrateur, Fabrice Mondejar sera en dédicace à L’escampette vendredi 20 décembre à partir de 14h30. Il est l’auteur de beaux livres de contes en découpe laser, notamment Sire Lion et la musaraigne sorti en 2019.

Publié dans Non classé

Dédicace : Sophie Soleil et Quitterie Laborde

dimanche 15 décembre à partir de 14h30
à la librairie

 

 

 

 

 

 

 

 

Découvrez vite cet album surprenant…
Quelque part dans un monde où tout est possible, il existe un oiseau bleu merveilleux, unique et sensible. Mais sa mélancolie est si grande qu’il ne parvient plus à voler. Qu’est-ce qui le rend si triste ?
Le texte de Sophie Soleil s’accorde à merveille avec les illustrations surréalistes de Quitterie Laborde pour nous porter vers un monde fabuleux et oniriques.

Laissons faire notre imaginaire et notre sensibilité et découvrons le pouvoir d’une plume et de l’amour.

Pour les enseignants, un livret pédagogique cycle 3 (248 pages, 8 séquences) facilite l’exploitation de l’album et permet d’aboutir à un spectacle.

Publié dans Non classé

Dédicace/dégustation de chocolat avec Maïda Gouraya

vendredi 13 décembre à partir de 14h30
à la librairie

Maïda Gouraya, installée à Lasseube, est maître chocolatier, éditrice et autrice. À l’occasion de la publication de son premier roman jeunesse L’Îlot-linge (pour les 8-12 ans), elle sera à la librairie pour une séance de dédicace agrémentée de chocolats confectionnés par ses soins… Miam !

Publié dans Non classé

Rencontre avec Jérôme Lafargue / Le Temps est à l’orage

mercredi 27 novembre à 18h30
à la librairie

Rencontre littéraire avec Jérôme Lafargue autour de son très beau roman Le temps est à l’orage (éd. Quidam).

Présentation par l’éditeur :

Ex-tireur d’élite qui a renoncé à tuer, Joan n’a plus pour compagnons qu’un chat, un libraire et un vagabond et fait l’apprentissage du métier de jeune père veuf auprès de Laoline, sa toute petite fille. Désormais gardien des Lacs d’Aurinvia, un espace protégé et mystérieux, il apprend à être en symbiose avec une biosphère de plus en plus menacée. Une série d’événements le conduisent à entamer clandestinement un combat inédit où la nature mène la danse.

Cinquième roman de Jérôme Lafargue, Le temps est à l’orage navigue dans un monde où la violence colle à la peau sans que l’amour et l’amitié soient négligés. Fidèle au pouvoir de l’imaginaire, il prend aussi à bras-le-corps quelques-unes de nos incertitudes, climatiques comme politiques.

Publié dans Non classé