Lecture : Henri Miller et Anaïs Nin, correspondance passionnée

Anaïs Nin et Henry Miller ont entretenu pendant vingt ans une correspondance passionnée. Commencée en 1932, dans leurs années parisiennes, nourrie par l’expérience de la psychanalyse,  elle s’achève en 1953, en Californie alors qu’ils sont tous les deux devenus célèbres. Récit d’un amour fou, terriblement passionné, tantôt tendre, cruel, sensuel, violent, manipulateur, cette Correspondance passionnée est l’un des plus grands textes sur la complexité du sentiment amoureux, et la fusion sensuelle et intellectuelle de deux esprits brillants . C’est également un témoignage sur l’époque passionnante que ces deux êtres ont traversée et les personnalités du monde des lettres et des arts du Paris des années 30.

Michel Bernier et Christine de Camy nous feront découvrir cette formidable correspondance, à travers la lecture de quelques lettres.

affiche lecture nin miller-page001

Ce contenu a été publié dans Non classé par lescampette. Mettez-le en favori avec son permalien.